Retrouvez les Territoires Vivants de la République sur twitter...

Pour suivre notre acutP

NOUS SUIVRE... ABONNEZ-VOUS !

  • Twitter Social Icon

© 2018 by "Territoires Vivants de la République" created with Wix.com

- UN COLLECTIF D'AUTEUR.E.S -

IMG_5244
Territoires Vivants de la République
Doisneau la banlieu en couleur
35728-banlieue-parisienne-ecole-fonde-pe

"Cet ouvrage est issu d'une rencontre. Il est fait d’actes et d’une réflexion partagée. De Cherbourg à Épinal, de Lille à Marseille, il s’écrit depuis les banlieues de notre pays. Il témoigne d’engagements. Professionnels de l’éducation et de l’enseignement, nous y partageons nos expériences, nos pratiques. L’écrire marque un engagement de plus, dans notre métier comme dans la cité, pour que vive cette belle école.

Nous aimons notre métier. De nos élèves, nous avons appris à connaître et respecter leurs histoires, leurs familles, les territoires de ces écoles ; appris aussi à prendre en compte ce que pensent et disent nos élèves. À reconnaître leur dignité.

Nous ne pouvons concevoir notre métier que dans une confiance accordée et partagée. Dans un échange qui nous permet, rentrée après rentrée, d’inventer des projets, des stratégies. De remettre en cause nos certitudes, de découvrir le plaisir et la vitalité d’une langue et d’une culture qui s’inventent et se vivent dans ces territoires. D’apprendre et d’en être changés.

Appuyés sur nos années d’expérience, nous affirmons ici très simplement que nos élèves font partie de notre peuple, de notre République. Celle qu’ils feront vivre, qui nous verra vieillir, et que nous construisons ensemble..."

Anne Anglès

est agrégée d’histoire et enseigne depuis 1992 l’histoire-géographie, en lycée, dans l’académie de Créteil. Elle a été affectée en 1999 au lycée Léon-Blum de Créteil, dans lequel elle a contribué à introduire en 2002 un enseignement d’histoire des arts et exerce depuis septembre 2018 dans un établissement parisien. Elle a inspiré le role d’Anne Gueguen interprété par Ariane Ascaride dans le film Les Héritiers (2014) réalisé par Marie-Castille Mention-Schaar.

Jean-Pierre Aurières

est professeur d’histoire-géographie au lycée Paul-Éluard de Saint-Denis depuis 1991. Fondateur des Sessions de la réussite (rencontres de lycéens avec le monde de l’entreprise : aide à l’orientation, coaching sur une année) ; à l’initiative de la mise en place de Parcours mémoriel et citoyen (cérémonies : Arc de Triomphe, Mont-Valérien...) ; créateur des « Voyages d’étude de lycéens autour du monde » depuis 2007.

Cecile Berterreix

est professeure des écoles dans les Pyrénées-Atlantiques depuis 2005 et exerce actuellement dans l’agglomération de Pau.

Elsa Bouteville

est professeure des écoles en banlieue parisienne. Après plusieurs années d’enseignement à Villeneuve- la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, elle est aujourd’hui en poste à l’école Renaudel de Montrouge.

Dominique Borne

est doyen honoraire de l’Inspection générale de l’Éducation nationale. Historien, il a été président de l’Institut européen en sciences des religions auprès de l’École pratique des hautes études (EPHE)-Sorbonne. Il est l’auteur de Quelle histoire pour la France ? (Gallimard, Paris, 2014).

Aurelien Brendel

est professeur des écoles au sein de l’académie de Paris depuis 2007. Après avoir exercé dix ans en réseau d’éducation prioritaire, où il a développé sa pratique de classe en s’appuyant sur les pédagogies coopératives et l’éducation par la recherche (Les Savanturiers), il est actuellement enseignant référent aux usages du numérique.

Jean-Claude Casadesus

est chef d’orchestre, fondateur de l’Orchestre national de Lille. Il est président de l’École supé- rieure de musique et de danse de Lille et directeur artistique du Lille Piano(s) festival. Il est l’auteur de Le Plus Court Chemin d’un cœur à l’autre (Stock, Paris, 1997) et de La Partition d’une vie : Entretiens avec Frédéric Gaussin (Écriture, Paris, 2012).

Mohand-Kamel Chabane

est enseignant d’histoire- géographie au collège Gustave-Flaubert, à Paris. Il mène de nombreux parcours pédagogiques et actions éducatives, notamment concernant les questions d’histoire socialement vives, afin de promouvoir l’éducation à la citoyenneté, la transmission de la mémoire entre les générations et un meilleur vivre-ensemble.

Caroline Ciret-Bernet

est inspectrice de l’Éducation nationale dans le premier degré. Elle est en charge de la circonscription de Trappes, dans les Yvelines, depuis la rentrée scolaire 2016. Elle est impliquée également, depuis plusieurs années, dans le groupe de travail départemental « Histoire, géographie, éducation morale et civique ».

Laurent Clavier

enseigne l’histoire-géographie dans le nord de la Seine-Saint-Denis, en collèges et lycées, depuis vingt-cinq ans. Depuis 2007, il exerce au lycée Jacques-Feyder d’Épinay-sur-Seine.

Sylvie

Da Rocha

est professeure de Sciences de la vie et de la terre (SVT) au collège Robert-Schuman de Behren-lès- Forbach depuis 1996. Elle est également professeur référent au sein de ce réseau d’éducation prioritaire renforcé depuis septembre 2017.

Stephane

Di Matteo

est professeur d’histoire-géographie et d’éducation morale et civique (EMC) au collège Edgar-Quinet, en REP+, à Marseille. Il est en poste dans cet établissement depuis 2000.

Eric Favey

est président de la Ligue de l’enseignement.

Benoit Falaize

est docteur et agrégé en histoire, chercheur- correspondant au Centre d’histoire de Sciences Po, historien de l’école et spécialiste des sujets sensibles de l’enseignement. Enseignant dans le secondaire, puis formateur et chercheur en éducation, il travaille depuis plusieurs années sur les enjeux de mémoire, l’enseignement de l’histoire et l’éducation civique. Il est l’éditeur des textes sur l’école du sociologue Abdelmalek Sayad, L’École et les Enfants de l’immigration (Seuil, Paris, 2014).

Magali Gallais

est conseillère principale d’éducation (CPE) depuis 2009. Elle exerce au collège Albert-Camus de Clermont-Ferrand depuis 2014, et était auparavant (depuis 2000) éducatrice spécialisée.

Marguerite Graff

est diplomée d’HEC. Elle passe son agrégation de géographie en juin 2000 pour rejoindre les quartiers en difficulté. Avec d’autres jeunes enseignants, tous volontaires, elle s’engage à rester dans un collège classé en « zone sensible » des quartiers Nord d’Asnières (92). Elle teste et expérimente des projets enthousiasmants avec les élèves, les parents et la communauté éducative. Depuis 2011, elle enseigne au lycée Auguste-Renoir à Asnières.

Marie-Laure Hilgert

est professeure agrégée de Sciences de la vie et de la Terre, elle enseigne depuis 1999 au collège Robert-Schuman de Behren-lès-Forbach et occupe depuis 2006 le poste de professeur référent du REP+ de la ville.

Aziz Jellab

est docteur en sociologie et en sciences de l’éducation, habilité à diriger des recherches. Il a été maître de conférences, puis professeur des universités à Lille-3 jusqu’en 2012. Il mène des recherches au sein du CERIES (Centre d’étude et de recherches, individus, épreuves et sociétés). Ses travaux portent sur l’enseignement professionnel, l’éducation prioritaire, l’entrée dans le métier des enseignants du secondaire, ainsi que sur la justice scolaire et l’équité à l’échelle des établissements scolaires.

Philippe Joutard

est recteur honoraire de l’Éducation nationale. Historien, il est membre du bureau de la Fondation du camp des Milles – mémoire et éducation, et l’auteur de Histoire et mémoires, conflits et alliance (La Découverte, Paris, 2015).

Florent Kieffer

est professeur de lettres. Il a enseigné pendant quatorze ans en éducation prioritaire dans les Vosges. Il y a été également formateur pour les réseaux prioritaires. Il est aujourd’hui responsable de formation à Épinal pour le réseau Canopé.

Laurent Klein

est directeur d’école élémentaire en REP à Paris depuis septembre 2000. Il a été instituteur en ZEP de 1986 à 2000, membre du groupe d’experts qui ont écrit le programme d’enseignement moral et civique, et il participe depuis 2006 à la formation des enseignants sur le thème de la laïcité et de l’enseignement des faits religieux.

Caroline Latournerie

est agrégée d’histoire et enseigne l’histoire-géographie au lycée Auguste-Renoir d’Asnières, dans les Hauts-de-Seine, depuis 2005. Auparavant, elle a enseigné cinq ans en REP au collège André-Malraux d’Asnières.

Marie-Laure Lepetit

est agrégée de lettres classiques et docteur en latin. Professeure dans le secondaire, puis forma- trice et inspectrice d’académie-inspectrice pédagogique régionale (IA-IPR) de lettres jusqu’en 2013, elle a été en charge de la mission académique de l’éducation prioritaire dans l’académie de Créteil. Elle travaille depuis plusieurs années sur l’enseignement en zones d’éducation prioritaire, la scolarisation des élèves allo- phones et la transmission de la Shoah par les textes littéraires.

Laaldja Mahamdi

est actuellement directrice de l’école élémentaire d’application Simon-Bolivar dans le 19e arron- dissement de Paris, après avoir été, pendant une quinzaine d’années, enseignante à Créteil, en ZEP.

Wahida el Mansour

(pseudonyme) est professeure de lettres-histoire en lycée professionnel dans l’académie de Créteil depuis 2007 et également formatrice d’adultes.

Christophe Marsollier

est docteur en sciences de l’éducation. Ses recherches portent sur l’éthique de la relation pédagogique et les espaces de parole à l’école. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur ces thèmes, notamment L’Éthique relationnelle : une boussole pour l’enseignant (Canopé, Chasseneuil- du-Poitou, 2016).

Amaury Pierre

est professeur d’éducation musicale au collège Joliot-Curie de Stains et enseigne depuis septembre 2015 en REP/REP+ en Seine-Saint-Denis.

Jean-Denis Peyret

a été principal du collège des Provinces, à Cherbourg, pendant cinq ans, il est actuellement proviseur du lycée Victor-Grignard de cette même ville. Il est par ailleurs responsable de l’Association francaise des acteurs de l’éducation (AFAE) pour l’académie de Caen.

Claire Podetti

est enseignante d’histoire-géographie- enseignement moral et civique. Après plus de dix années passées au collège Louis-Pasteur de Longjumeau (1997-2008), elle enseigne à présent au collège Charles-Péguy de Palaiseau. Elle participe depuis deux ans au projet Convoi 77.

Fabien Pontagnier

est professeur d’histoire-géographie-EMC au collège Joliot-Curie de Stains depuis 2012. Il y a développé de nombreux projets pédagogiques interdisciplinaires portant sur l’éducation artistique et culturelle. Il est aussi professeur-relais aux Archives nationales.

Camille Taillefer

enseigne l’histoire-géographie dans le nord de la Seine Saint-Denis, en collèges et lycées. Depuis 2006, elle exerce au lycée Jacques-Feyder d’Épinay-sur-Seine.

Fabien Truong

est sociologue et professeur agrégé à l’université Paris-8. Il est l’auteur de Jeunesses francaises. Bac + 5 made in banlieue (La Découverte, Paris, 2015) et Loyautés radicales. L’islam et les mauvais garcons de la Nation (La Découverte, Paris, 2017).

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now